dimanche 5 août 2018

n°207
Napoléon Ier sur le trône impérial (1806)
Jean-Auguste-Dominique Ingres



Cliquez sur l'image pour l'agrandir
kART d'identité

Œuvre : Napoléon Ier sur le trône impérial
Artiste : Jean-Auguste-Dominique Ingres 
Année : 1806
Technique : Huile sur toile
Epoque : Contemporaine
Mouvement : Néo-Classicisme
Lieu : Musée de l'Armée (Paris)


En savoir +
Le 2 décembre 1804, Napoléon Bonaparte est sacré empereur des Français. Il faut donc immortaliser l'importance de cet évènement et montrer qu'il a tous les pouvoirs. Satisfait d'un premier tableau réalisé deux ans plus tôt, Napoléon refait appel à Ingres alors âgé de seulement 26 ans.

Le tableau tient sa promesse : l'empereur est assis sur un trône somptueux, en position frontale, fier de sa gloire, l'expression stricte.  Aux lendemains de la Révolution Française, celui-ci veut montrer un certain attachement aux rois et à la monarchie. Il se veut l'héritier des rois de l’Ancien Régime et comme Charlemagne, fondateur d'une nouvelle dynastie.

De nombreux objets (des régalias) l'entourent. Ils symbolisent tous les pouvoirs de l'empereur :

- le Collier de la Légion d'Honneur symbolise le pouvoir exécutif : Napoléon est comme un monarque absolu. Ce Collier est encore aujourd'hui décerné à tous les chefs d'état français.
- Le sceptre de Charles V est un insigne du pouvoir royal, utilisé lors de la cérémonie du sacre depuis le XIVe siècle.
- L'épée de Charlemagne est l'épée du sacre dans son fourreau. Elle est maintenue par une écharpe de soie.
- Les manteaux pourpres couvertes d'abeilles, doublées d'hermine, la tunique blanche, la couronne de laurier (qui rappelle Jules César) et l'aigle rappellent les rois carolingiens et l'Antiquité romaine. L'aigle deviendra d'ailleurs le symbole de l'Empire napoléonien.
- La balance symbolise le pouvoir de la justice tout comme la main de Justice réalisée pour l’occasion par Martin-Guillaume Biennais. C'est un symbole utilisé en France depuis XIIIe siècle.
- Grâce au trône et à la collerette, une auréole se dessine au-dessus de la tête de l'empereur. Cela symbolise le pouvoir religieux, tout comme la Madone et l'enfant.

Napoléon a donc voulu en mettre plein la vue! Mais lorsqu'il est présenté au public, le tableau est très mal accueilli au Salon de 1806 où on le qualifie de "barbare" et "gothique" (peu moderne). Finalement le tableau ne sera jamais offert à Napoléon et fut achetée par le Corps législatif.

Ce portrait de Napoléon peut faire penser au Portrait de Louis XIV en costume de sacre peint par Rigaud en 1701. On pourrait penser que Napoléon aurait demandé à Ingres de s'inspirer du célèbre Roi Soleil : à la recherche de grandeur, Napoléon copiait les "Grands" au départ.


Télécharger et imprimez la fiche repère :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire