dimanche 16 novembre 2014

n°095
Jeunes filles au piano (1892)
Auguste Renoir



Cliquez sur l'image pour l'agrandir
kART d'identité

Oeuvre : Jeunes filles au piano
Artiste : Auguste Renoir 
Année : 1892
Technique : Huile sur toile
Epoque : Contemporaine
Mouvement : Impressionnisme
Lieu : Musée d'Orsay (Paris)


En savoir +
Au début des années 1890, les amis et amateurs du peintre Auguste Renoir sont surpris de constater que l'Etat français n'a jamais fait le moindre achat officiel au peintre, déjà âgé de presque cinquante ans.
Stéphane Mallarmé qui connaît et apprécie l'artiste, aidé par Roger Marx, un jeune membre de l'administration des Beaux-arts, entreprend en 1892 des démarches pour faire entrer des œuvres impressionnistes dans les musées nationaux.

C'est ainsi qu'à la suite d'une commande de l'administration, Renoir se lance dans une nouvelle toile : les Jeunes filles au piano. Renoir, fier de cette commande, ne veut décevoir personne. Sa toile lui posera beaucoup de difficultés. N’étant jamais satisfait du résultat, il peindra même six versions de ce tableau, toutes très proches les unes des autres.

Sur ces six versions, quatre sont signées du peintre, ce qui signifie qu’il les considérait terminées. L'une se trouve au Metropolitan Museum de New York et les deux autres dans des collections privées. Il existe aussi une esquisse peinte à l'huile (Paris, Musée de l'Orangerie) et un pastel de mêmes dimensions.

Esquisse peinte à l'huile
Musée de l'Orangerie, Paris
Huile sur toile
Collection privée
Huile sur toile
Metropolitan Museum (New York)
On sait que le peintre, éternel insatisfait, reprend longuement ses œuvres mais un travail aussi poussé autour d'une seule et même composition reste unique. Sans doute faut-il y voir son désir de faire entrer dans les musées une œuvre parfaitement accomplie.
Ainsi, lorsqu'il présenta les différentes variantes, on discuta longuement pour choisir celle qui serait accrochée au Musée du Luxembourg.

Le tableau représente une scène familiale, deux jeunes filles jouant du piano dans un salon bourgeois très élégant. Auguste Renoir était un grand amateur de musique et compte plusieurs amis musiciens. Il a souvent utilisé le thème du piano dans ses œuvres.

Les jeunes filles de ce tableau ont l’air très concentrées. La jeune fille qui joue du piano a le visage tendu vers la partition. Son menton est relevé, sa bouche entrouverte et ses yeux rivés sur les notes. Elle tient sa partition avec la main gauche. On peut supposer qu’elle s’apprête à tourner la page. L’autre jeune, fille, accoudée au piano, ses yeux sont fixés avec la même attention sur la partition. Le spectateur est donc lui aussi invité à regarder cette partition, comme s’il s’agissait du sujet central du tableau.

Renoir s’est amusé à jouer sur les oppositions entre les deux jeunes filles : l’une est peinte de profil, l’autre de trois-quarts ; l’une est blonde, l’autre est brune. La première porte une robe blanche, la seconde une robe rouge. Et enfin, l’une est assise tandis que l’autre se tient debout ; Malgré ces différences, les deux jeunes filles se ressemblent pourtant énormément. Elles fusionnent dans la musique, les visages sont proches et se touchent presque et leurs regards sont dirigés avec la même intensité vers cette fameuse partition.

En 1892, L’état français acquiert cette version du tableau, parmi les six. Elle sera exposée au musée du Luxembourg. A 51 ans, Renoir est le premier peintre impressionniste à voir l’un de ses tableaux exposé dans un musée national. Ce jour-là, Auguste Renoir est devenu un peintre reconnu pour son talent.




Télécharger et imprimez la fiche repère :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire